La liberté de conscience de la France contestée à l’ONU par les Evangélistes

Chaque cinq ans, le Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU examine l’application de la convention des droits de l’homme dans les pays membres. EN 2018, la France accueillera ce conseil. La détermination des hiérarchies cléricales à contester la liberté de conscience s’est récemment manifestée, avec une recommandation adressée à l’ONU par le CNEF (conseil national des évangélistes de France). La religion au-dessus de la…